Lectures intéressantes

L'accès aux études postsecondaires pour toutes les familles

L'accès aux études postsecondaires pour toutes les familles

mai 5, 2020

Comme la technologie évolue rapidement, les jeunes gens qui aspirent à rejoindre le marché du travail au cours des prochaines décennies doivent développer des compétences en suivant des études supérieures. En même temps, les enfants nés en 2020 peuvent s’attendre à payer jusqu’à 70 000 $ au total, pour un programme universitaire de quatre ans. Les études peuvent être un formidable niveleur, mais pour de nombreuses familles à revenu modeste, donner la priorité à l’épargne pour l’éducation peut poser problème. Il existe des initiatives qui peuvent vous aider à démarrer aujourd’hui, pour motiver votre enfant à poursuivre ses études après l’école secondaire. 
 
Bon d’études canadien
Les familles admissibles ayant des enfants nés à partir de 2004 peuvent demander le Bon d'études canadien (BEC), un programme créé par le gouvernement du Canada pour aider les familles à faible revenu à épargner pour les études de leurs enfants. Le gouvernement dépose un montant initial de 500 $ dans un REEE la première année, puis il ajoute 100 $ par année, jusqu’à concurrence de 2 000 $ par enfant. Pour recevoir le BEC, il n'y a pas besoin de faire des cotisations personnelles et, une fois que vous avez présenté votre demande, le BEC est déposé automatiquement dans votre REEE pour chaque année où vous vous qualifiez.
 
Subvention canadienne pour l'épargne-études
Les familles qui sont en mesure d’ajouter des fonds supplémentaires au REEE de leurs enfants peuvent également profiter de la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE). La SCEE correspond à 20 % des premiers 2 500 $ versés à un REEE, jusqu’à concurrence de 500 $ par année et par enfant. Selon le revenu net de votre famille, la SCEE supplémentaire peut venir ajouter encore 10 à 20 % au REEE de votre enfant.
 
Les résidents du Québec peuvent également bénéficier de l'Incitatif québécois à l'épargne-études. Ce programme de crédit d’impôt prévoit 10 % sur les premiers 2 500 $ versés à un REEE. Comme pour la SCEE, les familles peuvent se qualifier < un supplément de 5 à 10 %.
 
Les enfants de la Colombie-Britannique peuvent eux aussi recevoir 1 200 $ lorsqu'ils ont entre six et neuf ans. À l’instar du BEC, il n'est pas nécessaire de faire des cotisations à un REEE pour recevoir cet incitatif provincial.
 
Allocation canadienne pour enfants
De nombreuses familles choisissent de consacrer à leur épargne-études une partie d’autres programmes gouvernementaux, comme l'Allocation canadienne pour enfants. Grâce aux subventions gouvernementales et à la croissance à impôt différé, même de petites cotisations à une REEE peuvent faire une grande différence pour votre enfant.
 
REEE
Les REEE sont d'excellents outils d’épargne, car tout l'intérêt gagné dans ce type de plan demeure libre d’impôt, jusqu’à ce que les fonds soient retirés par un étudiant pour couvrir ses frais d’études postsecondaires. Comme les étudiants ont tendance à avoir de faibles revenus lorsqu’ils sont au collège ou à l'université, les impôts sont susceptibles d’être minimes (voire inexistants) sur la portion d’intérêt des fonds retirés.
 
Subventions et bourses fédérales
Lorsque l'étudiant s'apprête à rentrer dans un établissement postsecondaire, il existe des subventions et des bourses qui peuvent aider les familles à faible revenu à payer les droits de scolarité et autres frais. Le gouvernement du Canada offre divers prêts et subventions pour lesquels les étudiants sont automatiquement évalués lorsqu'ils demandent une aide dans leur province. Selon le revenu de leur famille, les étudiants sont susceptibles de recevoir de la part du gouvernement fédéral des subventions pouvant atteindre 3 000 $ par année.
 
Subventions provinciales
Les gouvernements provinciaux offrent également d’autres subventions qui viennent compléter l’offre fédérale. Par exemple, le gouvernement de la Colombie-Britannique a récemment annoncé sa « BC Access Grant » qui procurera aux étudiants de la Colombie-Britannique jusqu’à 4 000 $ par année pour les aider à couvrir les coûts de leurs études. Les étudiants qui s’inscrivent à un programme universitaire de quatre ans à temps plein pourraient recevoir jusqu’à 3 000 $ en subventions fédérales auxquelles pourront s'ajouter 1 000 $ de plus par année, dans le cadre de cette « BC Access Grant ».
 
Les études postsecondaires sont plus importantes que jamais pour les jeunes gens qui veulent être compétitifs sur le marché du travail de demain. En accédant à des mesures incitatives comme le BEC et la SCEE par l'intermédiaire d'un REEE le cas échéant, les parents peuvent donner à leurs enfants une longueur d’avance en vue du collège ou de l’université. Ces subventions, ainsi que les subventions provinciales et fédérales, peuvent rendre l’enseignement supérieur plus abordable tout en donnant aux étudiants issus de familles à faible revenu la possibilité de poursuivre leurs rêves.
Retour
Fixez rendez-vous en ligne Fixez rendez-vous en ligne

Saviez-vous que nosreprésentants font des r.-v. en ligne ? Prenez r.-v. dès aujourd’hui !

Régime PremFlex  Régime PremFlex

Le Régime PremFlex est un REEE individuel qui offre des avantages uniques mais aussi de la flexibilité.

Une Expérience familiale en cadeau Une Expérience familiale en cadeau

Recommandez-nous à vos amis et à votre famille et participez à notre concours pour courir la chance de gagner chacun une Expérience familiale de 5 000 $