Un plan écrit peut vous aider, vous et vos enfant, à réaliser leurs objectifs d’épargne-études

Un plan écrit peut vous aider, vous et vos enfant, à réaliser leurs objectifs d’épargne-études

Si les nouvelles au sujet du coût de plus en plus important des frais de scolarité et de la dette étudiante vous empêchent de dormir, vous n’êtes pas seul. On a entendu dernièrement de nombreux récits au sujet de jeunes gens fraîchement diplômés dont la charge de dette prenait les proportions d’un prêt hypothécaire. Les experts conviennent toutefois que peu importe leur niveau de revenu, les parents peuvent aider leurs enfants à atteindre leurs objectifs d’études en rédigeant un plan et en s’y tenant.

L’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) a publié récemment les conclusions d’une enquête conduite début 2018 dans l’ensemble du Canada sur le bien-être financier. Les résultats de cette enquête montrent que : « peu importe la somme d’argent qu’une personne gagne, les efforts réguliers destinés à épargner pour des dépenses imprévues et autres priorités futures, semblent être la clé du sentiment de maîtriser et de la maîtrise réelle des finances personnelles".

Il s’avère, cependant, que moins de la moitié d’entre nous épargne activement dans des instruments comme les REEE ou les REER, sans parler des autres dépenses imprévues. Parmi nous, 1 personne sur 10 utilise le crédit pour couvrir ses charges mensuelles et un nombre identique de Canadiens déclarent faire régulièrement des achats compulsifs et au-dessus de leurs moyens. Ces statistiques nous incitent à nous poser la question : si s’en tenir à un budget augmente notre bien-être d’ensemble, pourquoi si peu d’entre-nous le faisons réellement ?

Comme tout ce qui est bon pour nous, il semblerait qu’il soit facile de remettre les budgets à plus tard. Les conseillers financiers suggèrent qu’il y a diverses raisons à cela. Ceux qui gagnent un revenu modeste peuvent avoir l’impression qu’établir un budget n’est pas fait pour eux parce qu’ils ne disposent pas d’un revenu discrétionnaire à épargner. Pendant ce temps, ceux qui gagnent mieux leur vie sont capables d’honorer leurs paiements mensuels, et donc ne voient pas l’intérêt d’établir un budget.

Un autre élément qui peut empêcher les gens d’établir d’un plan écrit, est que le processus peut sembler insurmontable. Nous avons donc créé ce budget mensuel simple que vous pouvez télécharger afin de vous lancer, et pour vous garantir de bien cotiser en vue des objectifs futurs de vos enfants.

Vous pouvez créer un budget de base à l’aide de notre outil et suivre ces étapes simples :

  • Déterminez le revenu de votre ménage. Cela comprendra des éléments comme votre revenu, le revenu de votre conjoint, les intérêts, les cadeaux, le revenu locatif, etc.
  • Dressez la liste de vos dépenses, y compris les loyers/paiements hypothécaires, les services publics, l’épicerie, l’assurance, ainsi que les dépenses discrétionnaires comme les loisirs, les vêtements, les restaurants, les cadeaux, etc.
  • Calculez le revenu par rapport aux dépenses. Si votre résultat donne un nombre négatif, il faudra peut-être effectuer certains ajustements pour les dépenses discrétionnaires. Ce chiffre peut vous aider à vous fixer des objectifs réalistes de remboursement de dette et d’objectif d’épargne.
  • Fixez-vous des objectifs et payez-vous d’abord. Une fois que vous avez une vue d’ensemble de votre panorama financier, les conseillers suggèrent de vous « payer d’abord" pour rester sur la bonne voie de vos objectifs à long terme. La façon la plus simple de mener à bien cette étape est de mettre en place des paiements préautorisés pour les instruments comme les REEE et les REER.
  • Suivez vos dépenses. Le suivi des dépenses est un excellent moyen de développer de meilleures habitudes budgétaires. Les applications des téléphones intelligents peuvent vous aider à ce que cela deviennent une seconde nature. Après tout, il est très facile de dépenser seulement 5 $ de plus par jour, mais cela représente au bout du compte autant que 150 $ par mois !

En vous en tenant à un plan écrit et en surveillant vos dépenses, vous pouvez prendre des décisions plus éclairées sur ce que vous volez faire de votre argent. Vous pouvez également optimiser votre capacité de cotisation à votre REEE ou votre REER et profiter de sa croissance composée, et également rembourser plus vite vos dettes.