Le récent coup de pouce gouvernemental aux versements de l’allocation canadienne pour enfants (ACE) peut vous aider à optimiser vos subventions.

Le récent coup de pouce gouvernemental aux versements de l’allocation canadienne pour enfants (ACE) peut vous aider à optimiser vos subventions.

Vous vous demandez comment avoir le plus possible de subvention dans le REEE de votre enfant ? Nous allons voir dans cet article comment les tout derniers versements de l’allocation canadienne pour enfants (ACE) peuvent vous y aider. Nous vous montrerons comment investir de façon efficace dans l’avenir de votre enfant, en versant des cotisations qui ouvrent droit à subvention (la SCEE), et la façon dont l’ACE peut vous y aider.

Qu’est-ce que l’allocation canadienne pour enfants (ACE) ?

L’allocation canadienne pour enfants (ACE) est un versement gouvernemental mensuel non imposable administré par l’Agence du revenu du Canada (ARC) et auquel les parents correspondant à certains critères ont droit pour leurs enfants. Ce paiement doit participer aux coûts liés à l’éducation des enfants de moins de 18 ans. Le montant que vous recevez en tant que parent dépend du nombre d’enfants que vous avez et du revenu de votre ménage.

L’ACE est destinée à aider des familles aux revenus modestes et médians. L’ACE peut également inclure la prestation pour enfants handicapés et les paiements des programmes provinciaux ou territoriaux connexes. Pour recevoir l’ACE si vous avez droit, vous devez en faire la demande.

Modifications apportées par le gouvernement avec le supplément pour jeunes enfants de l’ACE

Si vous êtes un parent avec de jeunes enfants et que le budget de votre ménage a été affecté par COVID-19, vous n’êtes pas seul. Pour participer aux dépenses imprévues liées à la pandémie, le gouvernement a récemment annoncé un paiement supplémentaire appelé ACESJE (ACE, supplément pour jeunes enfants). Le but de l’ACESJE est de participer aux dépenses consacrées aux vêtements, à la nourriture et aux activités en famille à la maison.

Si vous êtes admissible à l’ACESJE, vous pourriez recevoir en 2021 jusqu’à 1 200 $ d’aide en plus par enfant de moins de six ans. On estime que l’ACESJE aidera environ 1,6 million de familles et environ 2,1 millions d’enfants de moins de six ans au Canada.

Si vous êtes une famille bénéficiaire de l’ACE ayant un revenu net de 120 000 $ ou moins, vous pouvez vous attendre à recevoir quatre versements de 300 $ chacun, pour un total de 1 200 $, par enfant de moins de six ans. Si vous avez produit votre déclaration de revenus 2019 et 2020, vous ne devriez rien avoir à faire pour recevoir l’argent.

Comment investir efficacement dans l’avenir de votre enfant

Si vous êtes un parent qui cherche à investir dans l’avenir de son enfant de façon efficace, le meilleur moyen de le faire est en optimisant le montant d’argent en subvention disponible pour les études.

Dans le cadre d’un REEE, la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) peut fournir jusqu’à 20 % de plus aux cotisations chaque année, avec un versement annuel maximum de 500 $ et un plafond viager de 7 200 $. Pour maximiser les 500 $ potentiels dans l’année en subvention, les parents doivent cotiser au moins 208,33 $ par mois, une forte somme pour un grand nombre de parents.

Mais saviez-vous que vous pouvez utiliser les paiements d’ACE que vous recevez en tant que parent et les réinvestir dans le REEE de vos enfants ? Vous avez tout à fait le droit ! Et aujourd’hui que le gouvernement offre des paiements supplémentaires, c’est d’autant plus pour les parents l’occasion d’épargner dans un REEE.

Bien sûr, vous n’êtes pas obligé d’investir vos versements d’ACE et d’ACESJE dans le REEE de votre enfant, car cette décision n’appartient qu’à vous. Cependant, il n’est pas inutile de rappeler qu’utiliser votre ACE, quel que soit le montant avec lequel vous êtes à l’aise, pourra offrir un avenir meilleur à votre enfant.