Comment renforcer la santé mentale de votre enfant

Comment renforcer la santé mentale de votre enfant

Lentement mais sûrement, beaucoup d’entre nous avons pris conscience de l’importance de notre santé mentale. C’est particulièrement vrai pour les enfants se trouvant au stade de l’acquisition des capacités d’autorégulation et d’adaptation. Même si la plupart des enfants sont résilients, développer les habitudes d’une bonne santé mentale peut porter ses fruits au cours de leur vie en les aidant à garder la tête sur les épaules en cas de difficulté. Lire la suite de cet article pour connaître des mécanismes simples et intuitifs en faveur d’une bonne santé mentale chez les enfants.

Prenez soin de votre propre santé mentale

Quel est l’un des meilleurs moyens d’instiller à votre enfant une attitude positive et renforcer sa capacité de résilience ? En modélisant la façon de s’y prendre. En tant qu’adultes, nous sommes chaque jour confrontés à des difficultés, mais aussi à des sentiments de bonheur, d’excitation et d’anticipation. N’ayez pas peur de montrer à vos enfants la façon dont vous gérez vos propres émotions. Modéliser comment on prend du temps pour soi, en leur disant qu’ils peuvent faire la même chose s’ils en ont besoin. En vous regardant vous occuper de vous, persévérer face à l’adversité et traiter les déceptions peut avoir bien plus de répercussions qu’une leçon interminable et aussitôt oubliée.

Maintenez-les actifs et bien équilibrés

Les enfants débordent souvent d’énergie, d’enthousiasme et d’activité, même après une longue journée d’école ou des heures passées à jouer dehors. Cependant, de nombreux parents indiquent que leurs enfants apparaissent comme apathiques et en retrait pendant les congés scolaires, sans leurs activités quotidiennes pour les tenir actifs, mentalement et physiquement. Donnez à vos enfants la possibilité de jouer, d’explorer leurs intérêts et de satisfaire leur curiosité. On est jeune qu’une fois !

Laissez-les « ressentir " leurs sentiments

Même si cela peut aller à l’encontre de certains de nos instincts parentaux, il est essentiel de garantir à nos enfants un espace sécuritaire pour exprimer ce qu’ils ressentent, même si c’est négatif. Et ceci est tout autant valable pour les adultes : qu’importe l’âge, ne pas laisser sortir la tristesse, la colère ou la frustration est malsain. Vous devez au contraire les aider à savoir comment évacuer efficacement les émotions négatives, qu’ils aient besoin pour recentrer leur attention, de les verbaliser (ou même de les crier), ou de passer du temps au calme. Avec le temps, votre enfant trouvera la méthode qui lui correspond le mieux.

Aidez-les à restructurer leur pensée

Les enfants peuvent être bien plus dur avec eux-même que nécessaire. Ceux qui ont tendance au perfectionnisme sont souvent déçus d’eux-mêmes. Les enfants introvertis peuvent se sentir exclus ou ne pas se sentir aimés. Et tout le monde se sent parfois incompris. Aidez votre enfant à savoir comment voir les situations inconfortables d’un autre point de vue. Même si on ne peut pas ignorer leur façon de percevoir un problème, il est possible que cela ne corresponde pas tout à fait à la réalité. Encouragez vos enfants à voir de manière positive, et pour faire évoluer leur façon de penser, demandez leur comment ils feraient pour aider un ami qui ressentirait la même chose.

Demandez de l’aide au besoin

C’est vous qui connaissez le mieux votre enfant. Donc si son comportement vous préoccupe, ou si vous avez le sentiment qu’il pourrait s’agir de quelque chose de grave, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Votre médecin de famille peut constituer un bon point de départ et beaucoup d’écoles peuvent suggérer des ressources en santé mentale pour aider votre enfant. Avec l’aide appropriée, vous et votre enfant pouvez apprendre à gérer ou atténuer les problèmes de santé mentale auxquels il est confronté.

Comment savoir si un enfant est en bonne santé psychique ? C’est variable, mais si en général il est heureux, s’il interagit bien avec les autres et rebondit en cas de déception, c’est qu’il va vraisemblablement bien. Faites-le se sentir à l’aise s’il vient vous parler de ses problèmes et ses inquiétudes, vous pourrez continuez à lui fournir l’aide dont il a besoin pour être épanoui, à l’intérieur comme à l’exérieur !