5 conseils d’épargne pour vous aider à cotiser au REEE de votre enfant

5 conseils d’épargne pour vous aider à cotiser au REEE de votre enfant

Même si c’est le rêve de tous les parents de voir leur enfant décrocher son diplôme d’études postsecondaires, c’est un rêve qui coûte les yeux de la tête. Statistique Canada a estimé le coût moyen des études postsecondaires à environ 6500 $ par an au pays. Et c’est sans même compter les dépenses de subsistance, les manuels scolaires et autres fournitures dont votre enfant pourrait avoir besoin.

Investir dans un REEE est indispensable pour couvrir ou réduire le coût de l’éducation après le secondaire. Mais il n’est pas toujours facile de trouver de l’argent pour cotiser à un REEE. Voici quelques conseils :

Des cadeaux utiles

Vous n’avez jamais eu l’impression que le coffre à jouets de la salle de jeu était un peu trop rempli ? Avec les fêtes qui approchent à l’horizon et d’autres occasions de remise de cadeaux le reste de l’année, la plupart des enfants reçoivent plus de jouets qu’ils n’ont de temps pour les utiliser. Si vos proches n’y sont pas opposés, pensez à demander une cotisation à leur REEE à la place des jouets. Certains proches pourraient même préférer dépenser leur argent pour l’éducation de votre enfant plutôt qu’un cadeau dont il ne se servira même plus dans quelque temps.

Épargner vos prestations

Laissez l’État financer votre REEE ! En tant que parents, vous avez probablement droit pour votre enfant à des prestations comme l’Allocation canadienne pour enfants (ACE) ou d’autres versements au niveau provincial. Si votre situation le permet, vous pouvez utiliser cet argent, ne serait-ce qu’en partie, pour financer le REEE de votre enfant. Ainsi, vous n’aurez pas nécessairement besoin de consacrer une portion importante de votre budget à vos cotisations d’épargne.

Un investissement mensuel

Vous êtes probablement au courant que le gouvernement peut ajouter 20 % à vos cotisations de REEE, jusqu’à un plafond de 500 $, grâce à la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE). Pour être admissible au maximum de subvention, vous devrez épargner 2500 $ par an et par enfant. Pour vous aider à épargner cette somme tout au long de l’année, essayez de mettre en place des déductions automatiques de votre compte bancaire. En répartissant le total sur 52 semaines, la déduction représente moins de 50 $ par semaine, à quelque chose près, le prix d’un repas à emporter pour la famille. Une somme bien moins décourageante vue sous cet angle.

Commencer tôt

Si vous avez la chance d’avoir les fonds nécessaires pour déposer une cotisation forfaitaire, faites-le au plus vite. Vous commencez à gagner des intérêts sur ce montant, plus les subventions gouvernementales pendant le reste de l’année, ce qui peut représenter un montant non négligeable à long terme. Vous n’avez pas tout le montant sous la main ? Quelques dépôts « plus gros " en début d’année auront un effet similaire !

En faire une affaire de famille

Un enfant plus âgé pourrait participer en partie aux cotisations. S’il travaille à temps partiel, par exemple, il peut mettre de côté une partie de ce qu’il gagne pour l’épargne en prévision de ses études postsecondaires. L’argent reçu pour son anniversaire ou d’autres cadeaux en argent reçus pour des occasions spéciales peuvent faire l’objet du même traitement. Gagner de l’argent en vue d’un programme d’études très attendu peut motiver un certain nombre d’adolescents tournés vers l’avenir et rendre leur prochaine étape plus concrète.

Plus votre enfant est jeune quand vous commencez à épargner, plus vous aurez de temps pour accumuler des intérêts sur votre épargne. Même une petite cotisation régulière suffit à vous rapprocher de vos objectifs de REEE. Ce qui est génial, c’est que le REEE est un véhicule d’épargne très flexible, alors si vous ne pouvez pas réunir 2500 $ en un an, vous pouvez le faire plus tard grâce au report de vos droits à la SCEE.

L’étape la plus importante pour financer un REEE, c’est de commencer !

Xferme
We’re hiring for several exciting positions. Come join us!
Nous embauchons pour plusieurs postes passionnants. Venez nous rejoindre!