Student Hub  • Les mécanismes d’adaptation les plus efficaces pour faire face à l’anxiété

Les mécanismes d’adaptation les plus efficaces pour faire face à l’anxiété

Les mécanismes d’adaptation les plus efficaces pour faire face à l’anxiété

La vie peut devenir stressante quand on étudie au secondaire, au collège ou à l’université. 

Comme si la quantité de devoirs, de tests et d’examens n’étaient pas déjà assez, vous devez peut-être aussi travailler à temps partiel, participer à des activités périscolaires et composer avec des problèmes personnels ou familiaux. Toute cette pression peut générer une anxiété qui rend difficile la concentration, l’assimilation de nouvelles informations et nous empêche de donner le meilleur de nous-mêmes.

Avoir des mécanismes d’adaptation à l’anxiété vous aidera à retrouver un sentiment de calme et vous permettra de faire face aux défis de la vie et de remplir vos nombreuses obligations. Voici cinq conseils pour vous aider à gérer l’anxiété et à donner le meilleur de vous-même.

Constituer un solide réseau de soutien

Avoir des personnes à qui parler, à qui se confier, et qui peuvent vous soutenir peut s’avérer déterminant dans la gestion de l’anxiété. Parfois, tout ce qu’il faut pour se sentir un peu mieux dans sa peau et tracer sa propre voie, c’est une personne compréhensive qui nous apporte une autre perspective, nous donne son avis ou nous raconte comment elle a réagi dans les mêmes circonstances.

Votre réseau de soutien peut inclure des proches, des amis, des conseillers en soutien scolaire aux étudiants ou des professionnels de la santé. 

La plupart des établissements d’enseignement postsecondaire offrent aux étudiants des services de santé mentale gratuits et confidentiels. Il existe également de nombreuses ressources en ligne qui peuvent vous aider, ainsi que des organisations comme anxietycanada.com/fr pour se rapprocher des professionnels. 

Régler les problèmes l’un après l’autre

Cette technique aidera non seulement à diminuer l’anxiété, mais elle vous permettra également de suivre le rythme et de gagner en efficacité. 

Par exemple, lors de votre prochain devoir, décomposez chaque tâche que vous devez accomplir (compréhension du devoir, recherche, thèse, introduction, première, ébauche, vérification, etc.) et notez chaque élément sur une liste de contrôle. 

Fixez le délai avant lequel vous voulez avoir terminé chaque tâche. Chaque petite tâche que vous accomplissez vous rapproche un peu plus de la tâche la plus importante. Ça n’est pas formidable ?  

Fixez-vous des objectifs

L’établissement d’objectifs est une compétence essentielle de la réussite, et c’est un outil utile dans tous les aspects de votre vie, qu’il s’agisse de l’école, du travail, de la famille, des finances, de la santé et de la forme physique. 

Le « truc ", quand on veut fixer des objectifs qui fonctionnent, c’est de faire en sorte qu’ils soient réalistes, concrets et réalisables dans un délai précis. Une excellente façon de procéder consiste à poser vos objectifs sur le papier. Cela peut vous aider à rester concentré et déterminé à les atteindre. 

Pour obtenir des informations supplémentaires et vous lancer dans la détermination de vos objectifs, consultez le Guide pour la fixation des objectifs d’Anxiety Canada.

Faites des pauses de relaxation

Qu’il s’agisse de respiration profonde, de méditation ou d’imagerie guidée, apaiser votre esprit et votre corps est une arme formidable contre l’anxiété. 

Considérez vos pauses de relaxation comme des « mini-vacances ". 

Laissez votre esprit vagabonder vers un endroit heureux, peut-être en écoutant de la musique apaisante et agréable, en prenant une marche ou un bain. Ressentez toute la pression s’envoler et ressourcez-vous pour relever à nouveau les défis de la vie étudiante.

Mangez bien, fait de l’exercice et dormez à heures fixes

Commencez la journée du bon pied avec un déjeuner copieux contenant les protéines nécessaires au maintien de votre taux de glycémie et ne pas avoir de sensation de faim. Assurez-vous par ailleurs d’inclure de nombreux fruits et légumes dans votre régime et buvez de l’eau en quantité pour prévenir la déshydratation. 

Même une légère déshydratation peut jouer sur votre humeur et votre capacité à fonctionner. Évitez la caféine, car elle provoque un choc dans le système nerveux et peut aggraver vos symptômes d’anxiété. 

L’exercice est excellent pour soulager le stress et l’anxiété, et il n’est pas nécessaire d’inclure de longues heures au gymnase. Une marche rapide de quelques minutes à l’air frais revient souvent au même. 

Enfin, essayez de dormir suffisamment, car un sommeil de qualité favorise l’attention et la concentration. Il peut également prévenir les déséquilibres de neurotransmetteur induits par le stress dans l’organisme, ce qui peut vous aider à profiter le plus possible de chacune de vos journées !