Student Hub  • L’avenir du travail et les compétences dont vous aurez besoin pour réussir

L’avenir du travail et les compétences dont vous aurez besoin pour réussir

L’avenir du travail et les compétences dont vous aurez besoin pour réussir

La technologie évolue plus rapidement que jamais, et de nombreuses avancées technologiques ont lieu sur le lieu de travail. L’informatique quantique, l’intelligence artificielle (IA), la technologie de l’« Internet des objets " (IoT), la robotique et la technologie des « chaînes de blocs " contribuent chacune à automatiser certaines de nos tâches les plus banales. Mais qu’est-ce que cela signifie pour la main-d’œuvre dans son ensemble ? Sans nul doute, l’automatisation transformera la nature du travail dans un avenir très proche, mais cela signifie-t-il que les travailleurs seront remplacés de façon définitive ?

La mutation des compétences

Selon le Forum économique mondial, la réponse courte est « non ". En fait, nous pouvons nous attendre à un gain net substantiel du nombre d’emplois qui devront être pourvus d’ici 2022. Ce que nous verrons, c’est une accélération de la demande de compétences nouvelles, alors que les emplois peu qualifiés disparaîtront probablement plus rapidement. En d’autres termes, l’automatisation rendra certains emplois redondants, mais le travail qualifié deviendra plus important que jamais. D’ici 2025, jusqu’à 50 % du travail manuel effectué aujourd’hui sera le fait de machines, mais la demande en compétences propres à l’humain augmentera également de façon exponentielle.

Le McKinsey Global Institute prévoit également que nous pouvons nous attendre à voir une mutation majeure du type de compétences au cours des 15 prochaines années, au fur et à mesure que l’automatisation remplace les tâches manuelles. Ce changement se traduira à son tour par une croissance de la demande de compétences technologiques avancées, ainsi que des compétences créatives, sociales et émotionnelles « pointues ". La compétence du futur dont le travailleur aura le plus besoin est la capacité d’apprendre en permanence et de s’adapter à de nouveaux ensembles de compétences.

Trois séries de compétences nécessaires pour l’avenir

  • Les compétences technologiques : Les personnes qui ont acquis des compétences avancées en technologie de l’information, en recherche et en analyse de données ou des compétences en ingénierie seront très demandées, car les entreprises chercheront à employer des développeurs de logiciels talentueux, des experts en robotique et en sciences. Ces compétences seront parmi les plus courues dans un proche avenir.
  • Les compétences créatives : Avec la technologie à l’honneur, il peut paraître contre-intuitif d’axer son développement personnel sur des compétences créatives, mais les spécialistes disent que les compétences cognitives de haut niveau comme la créativité et la pensée critique deviendront plus importantes que jamais, au sein d’un lieu de travail de plus en plus automatisé. Même si les fonctions de base comme le calcul peuvent être automatisées, la pensée stratégique de qualité supérieure et la capacité à traiter et communiquer des informations complexes seront très demandées dans le milieu de travail du futur.
  • Les compétences sociales ou émotionnelles : Exceller en codage ou savoir comment élaborer des stratégies de marketing sera très recherché dans le milieu du travail du futur, mais ce qui distinguera les demandeurs d’emploi sera leurs compétences sociales « très pointues ". Ces compétences appelées « compétences douces " comprennent la capacité d’apprendre constamment, d’être capable de diriger les personnes efficacement et avec empathie, la gestion des crises et des problèmes, ainsi que le conseil.

L’automatisation a joué un rôle important dans la main-d’œuvre depuis la révolution industrielle de la fin du XIXe siècle. Comme nous entrons dans la quatrième révolution industrielle, les travailleurs doivent encore s’attendre à des bouleversements. Les travailleurs qui adoptent l’apprentissage continu, qui s’adaptent et qui développent à la fois des connaissances technologiques et des capacités cognitives plus importantes se retrouveront parmi les travailleurs les plus demandés au cours des 15 prochaines années.