Student Hub  • Emploi d’été

Emploi d’été

Emploi d’été

Avec l’été qui pointe, les étudiants commencent déjà leur recherche de l’emploi d’été qui va remplir tant leur CV que leur portefeuille.

Que vous soyez un parent dont l’étudiant cherche un emploi ou un étudiant vous-même, voici quelques techniques de recherche d’emploi qui devraient vous conduire jusqu’à l’offre convoitée.

Préparez-vous au succès

Même si cela peut sembler évident pour certains, mettre les choses à plat est essentiel avant de chercher un emploi.

Cette démarche comprend : un CV à jour et sans coquille indiquant votre parcours d’études, les prix reçus, les cours supplémentaires, le travail rémunéré ou bénévole (en particulier tout ce qui concerne la profession que vous voulez exercer plus tard), ainsi qu’un profil LinkedIn, en particulier si vous êtes au niveau collégial.

Nettoyez bien vos comptes des médias sociaux propres (les employeurs sérieux les vérifient TOUJOURS) et si vous êtes à la recherche d’un emploi dans le milieu artistique, la rédaction ou le numérique, un portfolio en ligne est toujours du plus bel effet auprès des patrons.

Si on vous appelle pour une entrevue, sortez votre tenue d’apparat, ne soyez pas en retard et, quoi qu’il arrive, ne répondez pas aux abonnés absents, même si vous avez une deuxième idée en tête. Vous serez étonné de voir combien de personnes se connaissent dans les différents secteurs d’activité, et le bouche-à-oreille va vite.

L’art du réseautage

Vous l’entendrez tout au long de votre carrière : le réseau est un bien précieux. Pour quelle raison ? Parce que l’on rencontre toujours quelqu’un qui peut nous aider au moment présent, mais aussi être là plus tard pour nous décrocher un poste. Vous devez par ailleurs veiller à rester sur le radar de toutes les personnes dont vous admirez le travail, l’esprit d’entreprise ou les talents.

Une mère avertie a remarqué l’importance du réseautage pour sa fille bloquée au collège.

Son conseil : ne pas avoir peur de demander à la famille, aux amis de la famille, aux enseignants, aux conseillers pédagogiques, au médecin, au dentiste, aux voisins, et encore mieux s’ils peuvent diffuser à leur tour dans leur propre réseau. La jeune fille a donc demandé au voisin, qui est gérant d’un complexe balnéaire, s’ils avaient besoin d’aide. C’était le cas, et elle a travaillé pour eux deux étés consécutifs.

La méthode sur mesure

Pas très envie de rester bloqué dans une job de service tout l’été ? Comme on vous comprend !

Un père, à qui nous avons parlé, nous a parlé de sa fille qui s’intéressait à l’art et à l’artisanat. Il l’a encouragée à réfléchir à un emploi où elle pourrait mettre sa passion à l’œuvre et se faire un peu d’argent pour l’université.

Elle est devenue conseillère dans un camp de jour artistique et a également trouvé du travail à temps partiel dans un petit magasin d’artisanat pendant l’année scolaire dans le quartier familial. Il y a eu d’autres retombées positives : elle a créé des portfolios et profité d’une expérience rémunérée qui lui a même été utile au moment de sa demande d’entrée à l’École d’art et de design de l’Ontario, où elle a été acceptée, après ses études secondaires.

Si vous êtes plutôt du genre plein-air, pourquoi ne pas postuler auprès de parcs Canada ? Le gouvernement est toujours à la recherche d’employés sérieux pour les parcs nationaux et les réserves marines partout au pays. Si vous avez votre brevet de sauveteur, vous pouvez faire bien plus que le service de surveillance des piscines municipales. Une maman nous a raconté que ses deux aînés avaient travaillé pour des fêtes de piscine privées et même appris à des enfants à nager à domicile, ils ont ainsi pu facturer un peu plus pour ces services spécialisés.

Plus du style éco-guerrier ? Il existe aussi des « emplois verts " dans tout le pays, de l’apprentissage dans des fermes écologiques à éducateur des programmes scolaires autochtones sur l’eau.

Vous parlez une autre langue ? Regardez du côté des emplois qui recrutent du personnel bilingue pour l’été (anglais-français). Ils sont en général plus payants pour récompenser vos aptitudes linguistiques et ils vont des centres d’appels, aux postes de bureau en passant par les offices de tourisme.

Parcourir les médias sociaux à la recherche d’un emploi

Une maman de la région de Toronto nous rapporte qu’un groupe Facebook s’est créé dans son quartier où les étudiants offrent leurs services toute l’année. Il s’agit notamment de l’entretien régulier du jardin ; du ratissage des feuilles, du pelletage de la neige en hiver, de la tonte des gazons l’été, et pour les plus manuels, les petites réparations autour de la maison ou la peinture et, avant la pandémie, la garde d’enfants.

Elle a même indiqué que certains enfants offraient des services de promenade pour les animaux de compagnie et d’entretien des plantes. Demander aux voisins âgés s’ils ont besoin de vos services pour leur apporter de l’aide est également une bonne idée pour quelqu’un qui a l’esprit d’entreprise, surtout si vous êtes prêt à nettoyer à fond leur maison Vous pourriez également leur proposer de les aider à faire leur épicerie et à préparer les produits de leurs repas.

Comme l’affirme le vieil adage qui a encore tout son sens : l’avenir appartient toujours à ceux qui se lèvent tôt.

Soyez prêt, n’attendez pas de postuler pour un emploi que vous lorgnez et préparez-vous à épater votre public pendant votre entrevue. Bonne chance chers étudiants !