Student Hub  • Profiter au mieux de la semaine de relâche dans un établissement postsecondaire

Profiter au mieux de la semaine de relâche dans un établissement postsecondaire

Profiter au mieux de la semaine de relâche dans un établissement postsecondaire

Même si l’année scolaire vient tout juste de commencer, la relâche approche à grands pas. La plupart des établissements postsecondaires vont la souligner jusqu’à fin octobre. Si vous voulez savoir comment tirer le meilleur parti de votre semaine de relâche cette année, voici quelques-uns de nos conseils.

Savoir à quel moment vous êtes le plus productif

Pour que cette semaine de relâche soit une réussite, savoir à quel moment vous êtes le plus productif va vous aider. Certains sont plus alertes le matin, tandis que d’autres sont plutôt des oiseaux de nuit et étudient mieux le soir. Vous devez savoir dans quelle catégorie vous vous trouvez. Si vous êtes debout dès 5 h, c’est que vous êtes une personne du matin. Si vous restez souvent éveillé tard le soir à étudier, c’est que vous êtes un oiseau de nuit.

Une fois que vous savez à quel moment vous êtes le plus productif, organisez votre emploi du temps en fonction. Si vous êtes plus productif dans la matinée, prévoyez de faire la plus grande part de votre travail le plus difficile le matin. Si vous êtes un oiseau de nuit vous pouvez faire de l’exercice en matinée et faire le plus gros de votre travail le soir.

Ne laissez pas la relâche casser votre rythme

La semaine de relâche peut être l’occasion de vous reposer tant que vous ne perdez pas complètement votre rythme. Elle vous permet de rattraper votre retard, mais peut aussi perturber votre emploi du temps. Faites attention de ne pas trop modifier votre programme pendant cette semaine, vous pourriez en faire les frais au cours des semaines suivantes.

Faire un bilan de ce que vous avez fait dans la journée est un excellent exercice. C’est l’occasion de vous autocongratuler si vous avez fait du bon travail, mais également d’apporter les changements nécessaires à votre programme.

La gestion du temps

Ça n’est pas parce que c’est la semaine de relâche et que vous n’allez pas en classe que vous devez vous laisser aller complètement. Si vous voulez être un tant soit peu productif, vous devez vous en tenir à votre emploi du temps.

Une bonne gestion du temps commence par la création d’un programme auquel on doit s’en tenir. Celui-ci n’a pas besoin d’être aussi strict que pour une semaine normale de cours. Vous devez cependant dresser la liste de ce que vous voulez accomplir chaque jour. Vous éviterez ainsi de vous retrouver le dimanche soir de la relâche, à n’avoir rien accompli du tout, et à faire des pieds et des mains pour rattraper le temps perdu.

Se ressourcer

Même si être productif est une très bonne idée pour la semaine de relâche, prendre un peu de temps pour soi est tout aussi important. Vous ne voulez surtout pas vous retrouver le soir du dimanche de cette semaine de relâche, complètement épuisé, car vous aurez trop travaillé.

Gardez un peu de temps pour faire des choses qui vous plaisent. Pourquoi pas une journée au spa ou une petite virée de fin de semaine par exemple. Peu importe l’activité, organisez-vous pour la placer pendant votre relâche.

Comme bon moyen de vous motiver : placez cette activité vers la fin de la semaine de relâche. Elle fera ainsi encore plus office de récompense, de repos bien mérité après tout le travail que vous aurez accompli.

Conclusion

C’est terminé, c’était nos petits conseils pour une semaine de relâche réussie. Nous vous souhaitons une bonne relâche et un franc succès pour cette année !