Je suis un(e) | Client(e) | Étudiant(e) | Représentant(e) en plans de bourses d’études

Durée limitée. Possibilités illimitées..

La plupart des gens sont au courant de la date butoir d'un REER quand vient le temps des impôts, mais connaissiez-vous l'échéance de fin d'année pour votre régime enregistré d'épargne-études ?

Chaque année, le gouvernement fournit la Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE) qui équivaut à 20 % des premiers 2 500 $ cotisés par enfant, ou 500 $ par an pour un maximum viager de 7 200 $.  Cela signifie que chaque cotisation que vous faites peut vous rapporter 20 % de sa valeur. En fonction de votre situation financière et de l'endroit où vous habitez, le Bon d´études canadien, l'ACES (en Alberta) et l´IQEE (au Québec) peuvent augmenter la valeur de votre REEE.

Une autre bonne nouvelle, au cas où vous n'auriez pas cotisé 2 500 $ par an dans votre REEE : pour chaque enfant, vous pouvez reporter les droits à la SCEE d'une année sur l'autre. Vous n'êtes peut-être pas au courant des plafonds. Bien qu'il n'y ait pas de plafond annuel de cotisation, le versement annuel maximum de SCEE est de 1 000 $ par année civile se terminant au 31 décembre.

Cela signifie que, pour tirer pleinement profit de la subvention, il vaut mieux optimiser les cotisations à votre REEE lorsque votre enfant est petit. Obtenez votre SCEE annuelle, ou rattrapez la subvention que vous n'avez pas utilisée. C'est aujourd'hui le bon moment pour profiter de notre offre à durée limitée.

 

 


Joignez-vous à la conversation sur l'éducation




TÉLÉCHARGEMENTS


Les paiements de revenu